François Desnoyers

HOME EVENTS & SHOWS REFLEXIONS CONTACT FRANCAIS

Read the artist's personal reflexions
Les maisons de la culture de la ville de Montréal
Côte-des-Neiges - 2001
Text : Luk Côté (translation by the artist comming soon)

Monn père aussi se souvient
« Mon père aussi se souvient »

We are tempted to associate to raw art and Dubuffet the pictural forms ... que prend catte série de tableaux. Pourtant, elle trouve toute sa résonance dans l'art actuel et les mouvements artistiques depuis les modernistes. L'expression plastique renoue ici avec les origines lointaines et le pouvoir chamanique des images. Du moins, pouvons-nous y voir une parenté avec l'influence du primitivisme dans l'art du XXe siècle, où les figures sont investies d'une forte charge symbolique et quasi magique.

À cet égard, c'est aussi tout l'apport du développement des topiques de la psychanalyse et de la psychologie qui s'est intégré dans les propos de l'art, suggérant une autre lecture de l'environnement intime, des espaces intérieurs, de la sexualité, du couple, de la mort, etc. D'ailleurs, l'aspect onirique des narrations est mis en évidence.

Desnoyers a recours à quantité d'emprunts formels ou stylistiques — avec ses intégrations d'objets, procédés que nous retrouvons dans le pop-art — il amalgame les techniques du dessin, de l'encaustique (technique à la cire), de la peinture à l'huile et du collage en relief. L'iconographie connote tantôt les représentations de l'art populaire latino-américain, ou dénote ailleurs toute la candeur des graffitis enfantins. La spontanéité et l'intensité du geste qui contraste avec la sobriété des couleurs, fondues aux support-surfaces de bois est un des fils conducteurs. De ce corpus ressort un thème comme une incantation invoquant la vie, avec ce qu'elle comporte d'épreuves, de la naissance à la mort. Et le cycle continu, tel qu'insinué par ce panneau : Alors on spermet? Où la mort livre en rituel d'offrande sa semnence.